Domaine de La Clapière : plus qu’un domaine viticole ou une étape,

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

La Clapière dans le Languedoc. On pourrait croire, phonétique oblige, que ce domaine se situe dans le célèbre massif de la Clape. Fausse piste ! Le nom de La Clapière provient tout simplement du patronyme d’un certain Monsieur Clapier qui fut par le passé l’heureux propriétaire du domaine. Quant à sa situation géographique exacte, il faudra la localiser sur une carte, cap au nord est, à une soixantaine de kilomètres de distance.

 

35 hectares de vignes

 A tout seigneur, tout honneur : c’est en traversant son vignoble que l’on aborde la Clapière, avant même de découvrir sa bastide. Il faut dire que la vocation viticole du domaine est profondément ancrée dans le passé. Pour preuve, on y a retrouvé des vestiges de villas romaines, et chacun connaît l’attachement de la civilisation latine et des légions de César pour le jus de la treille !

 Sur les 62 hectares que compte la propriété, plus de 35 sont consacrés au vignoble. Quelques parcelles de céréales y subsistent, mais elles seront progressivement reconverties en vignes. Le processus a d’ailleurs déjà commencé, à raison d’un hectare par an environ. Ce rythme permet de bénéficier des progrès de la recherche agronomique, tout en s’adaptant, si nécessaire, aux demandes du marché. Dans ce registre, on note par exemple, la plantation (sur 3 hectares) de cépages destinés à l’élaboration d’un vin blanc, mais aussi la constitution d’un conservatoire des cépages méditerranéens.

  Quelle est la complantassions actuelle du vignoble ? On trouve tout d’abord 11 hectares de Merlot, puis entre 3 et 5 hectares dédiés à chacun des cépages suivants : Cinsault, Syrah (en progression), Cabernet-Sauvignon, Carignan et Alicante.

 Au final, un équilibre savamment dosé entre cépages méridionaux et cépages atlantiques !

 

 

 

Les vins

 Le territoire de la Clapière est situé dans la zone des Vins de Pays d’Oc. C’est donc l’appellation que porte toutes les cuvées de la gamme, qui sont au nombre de 4 :

 

 

 

 

 

 

 

 

Jalade

Un rosé mono cépage de pur Cinsault. Désaltérant et idéal pour accompagner des nourritures estivales ; mais aussi suffisamment structuré pour donner la réplique à l’ensemble d’un buffet amical. Bouteille 75 cl 4 €. Magnum 150 cl 12 €.

 Jardin de Jules

Une cuvée délibérément axée sur le fruit. Elle interprète de manière originale et séduisante le terroir de Montagnac. Pour la savourer dans les meilleures conditions, il convient de le servir aux alentours de 16 à 17 °C. Bouteille 75 cl 4 €.

 Gatefer

 2/3 de Merlot et 1/3 de Cabernet-Sauvignon avec des rendements contenus dans la  zone des 30-35 hl/ha. S’ensuivent 12 mois d’élevage en fûts neufs. Gras, plein,  puissant : des tannins bordelais sous le soleil du midi. Bouteille 75 cl 9 €.

Étincelle

A l’inverse, cette cuvée joue à plein sur la Syrah, vinifiée en macération carbonique. Très aromatique et très dense à la fois. Apogée après 5 à 7 ans de garde. Un flacon de prestige à réserver aux grandes occasions. Bouteille 75 cl 20 €.

 è   Pour les particuliers, tous ces vins sont disponibles sur place dans le caveau de vente intégré au domaine, aux tarifs indiqués ci-dessus. Cette « Cave de Sophie » a été aménagée dans une ancienne écurie, ce qui lui confère un charme tout particulier.

 

 

 

Une histoire de famille

 Un vignoble se construit avec du temps et de la passion. Celui de La Clapière a, comme tant d’autres, évolué au gré des changements de propriétaires ou de générations. En 2006, après trois années de recherches, Xavier et Sophie Palatsi rachètent La Clapière à la famille de Fulgran, alors confrontée à des problèmes de succession.

 Sans se presser, mais avec beaucoup de persévérance, ils apportent ici et là, les modifications qui s’imposent. Nouvelles plantations, amélioration du cuvier, apport de barriques, restructuration de la gamme, aménagement de chambres d’hôtes… tout y passe, par petites touches, à la manière d’un tableau impressionniste.

 Sophie Palatsi est la petite fille de Jean Castel, lui-même frère de Pierre Castel qui règne, avec ses proches, sur le numéro 1 du vin en France. Au sein du groupe, Jean - † en 1996 - s’occupait de l’ensemble des installations. Il s’intéressait particulièrement au site de Sallèles-d’Aude à proximité de Narbonne, et affectionnait l’ensemble de la région. L’acquisition de la Clapière s’inscrit sans conteste dans une forme de fidélité trans-générationnelle.

 

 

 
 
Sophie Palatsi
 
 

 

Diplôme de l’INSEEC et mastère en « management par la qualité » en poche, Sophie Palatsi effectue tout d’abord un stage en alternance… chez un concurrent de Castel ! Une incartade, bien vite réparée, car la même année (1997), elle intègre le groupe familial.

 Aujourd’hui, elle y occupe le poste de « Directeur Qualité » avec, sous ses ordres, une équipe centrale basée à Blanquefort, ainsi que des groupes de 2 à 5 personnes sur chacun des sites de production.

 « Depuis 15 ans la qualité est véritablement au cœur des préoccupations du groupe Castel » souligne-t-elle. Et ce n’est pas un hasard si La Clapière fait actuellement office de site pilote en matière de certification Terra Vitis !

 L’obsession de la qualité

 Les observations de Jean Natoli (voir ci-dessous) ne procèdent pas d’un discours convenu ou passe partout. Bien au contraire, elles traduisent des actes concrets : plantation du vignoble blanc, augmentation de la part de la Syrah, récolte à une meilleure maturité des différentes parcelles, vendanges manuelles et macération carbonique pour la Syrah. 

Ainsi aujourd’hui, vu la qualité atteinte, la totalité de la production est-elle mise en bouteilles à la propriété.

 Appliquant chez elle ce qu’elle prône au sein du groupe Castel, Sophie Palatsi - aidée en cela par son mari et par le « winemaker » Castel, Cédric Jenin - a mis tout en œuvre pour obtenir le label Terra Vitis. Une labellisation qui sanctionne une agriculture particulièrement respectueuse de l’environnement.

 

Jean Natoli

 Jean Natoli, qui dirige un important laboratoire basé à Saint-Clément-de-Rivière (près de Montpellier), est l’œnologue conseil de la propriété.

 Il en suivait déjà les vinifications du temps des anciens propriétaires, ce qui lui donne un recul appréciable :

«  La Clapière fait partie des domaines présentant des marges de progression importantes, car dès le départ, on constate que le potentiel est largement supérieur à ce qu’on pourrait attendre. ».

 Aujourd’hui son rôle a été étendu au domaine agronomique. « Ici, il y a un vrai terroir qui se traduit, dans les vins, par un supplément de fraîcheur et de qualité des tannins », conclut-il.

 

 Chambres d’hôtes

 La bastide de La Clapière s’enorgueillit d’un parc centenaire où se love, un peu à l’écart, une immense piscine. Exposés plein Sud, ses bords contemplent le vignoble sur lequel veille au loin le clocher de l’église de Montagnac. Assurément l’un des plus hauts de la région.

 Dans la bâtisse aux murs épais  - donc toujours fraîche l’été - trois chambres d’hôtes (bientôt 5) ont été aménagées avec goût. Chacune d’entres elles bénéficient d’un décor personnalisé, et toutes disposent d’une salle de bain (ou de douche) privée. Comptez environ 80 TTC la nuit pour 2 personnes, petits déjeuners compris.

 Et pour se restaurer dans les environs, les idées et les bonnes adresses ne manquent pas. Amateurs de fruits de mer courrez faire une virée à Bouzigues, les huîtres, les coquillages et les poissons du jour vous y attendent ! A Pézenas, située à moins de 10 km, vous aurez l’embarras du choix,  entre la terrasse ombragée d’un bistrot ou la table gastronomique aux accents du midi.

 

Séminaires et réceptions

Propriété viticole, maison d’hôtes, lieu de détente… La Clapière n’est pas que cela. C’est aussi un endroit agréable pour travailler. Plusieurs salles permettent d’accueillir jusqu’à 60 personnes. Au milieu des vignes et des oliviers, l’ambiance s’y avère aussi studieuse que décontractée.

 Et sous le vaste auvent (de 250 m2), on pourra profiter des longues soirées d’été pour organiser de sympathiques réceptions dans un cadre bucolique… mais à l’abri de la Tramontane ! Possibilité de service traiteur.

  

La Clapière : plus qu’un domaine viticole ou une étape,

une philosophie de vie !

 

 

Renseignements pratiques

Domaine de la Clapière
34530 Montagnac

Tél : + 33 (0)4 67 24 06 16 ou + 33 (0)6 17 74 35 33
Fax : + 33 (0)4 67 24 06 41

Site internet : www.laclapiere.com

Accueil : Du lundi au vendredi, de 10h à 12h et de 15h à 18h30.
                 Le week-end, sur rendez-vous.

 

 

 

Contacts presse

 è   Fiches de dégustation et visuels disponibles
sur simple demande auprès de :

Inès de Castilla, Attachée de presse – 06 45 48 41 73 – i.decastilla@vivactis-publicrelations.fr
Assistée de Carolina Aurières – 01 46 67 63 44 – c.aurieres@vivactis-publicrelations.fr
2 rue Sainte Marie – 92418 Courbevoie Cedex

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »